Opération de la presbytie

L’opération de la presbytie est une intervention chirurgicale oculaire qui permet de corriger un trouble de la vision survenant avec l’âge.

La presbytie est un défaut visuel classique après 45 ans directement liée au vieillissement du cristallin, un petit organe situé derrière la pupille, qui permet d’effectuer la mise au point pour voir nettement de près et de loin.

La presbytie, qu’est-ce que c’est ?

La presbytie est un défaut de la vision lié au vieillissement qui apparaît naturellement à partir de la quarantaine chez l’ensemble de la population. Il s’agit d’une affection dégénérative, qui s’aggrave avec le temps et se stabilise vers 60 ans.

Elle correspond au vieillissement du cristallin, un organe de l’œil permettant d’accommoder, qui perd de son élasticité avec le temps et ne permet donc plus de faire la mise au point avec autant d’amplitude.

C’est essentiellement la vision de près qui est altérée, car en vision de loin le cristallin est au repos et la vue n’est donc pas affectée par sa perte d’élasticité.

Pour voir de près le cristallin se contracte légèrement ou modérément. Seules les presbyties importantes peuvent être gênantes pour la vue à cette distance.

Au fur et à mesure que la presbytie avance, la vision de près nette recule. On doit donc reculer un texte pour le lire nettement. 

Symptômes : comment reconnaître la presbytie ?

Un indice permettant de reconnaître la presbytie est sa période de survenue : elle apparaît typiquement à partir de la quarantaine, et se manifeste essentiellement par des difficultés à lire de près (journal, écran, livre, etc.).

Le patient peut avoir besoin d’augmenter la taille du texte sur son écran, avoir du mal à lire les petits caractères, devoir tenir son support à bout de bras pour parvenir à lire, chercher davantage d’éclairage lorsqu’il lit et/ou ressentir une fatigue oculaire plus ou moins prononcée.

Comment diagnostiquer et corriger la presbytie ?

Le diagnostic de la presbytie se fait par un examen ophtalmologique, il est donc hautement recommandé de consulter un ophtalmologue lorsque la vue baisse. D’autres troubles oculaires favorisés par le vieillissement de l’œil peuvent en effet être en cause et nécessiter un traitement médical. L’ophtalmologiste déterminera ainsi la correction nécessaire pour soulager votre vision.

Enfin, les lunettes de lecture ne sont pas les seuls moyens de corriger une presbytie : une intervention laser chirurgicale peut apporter une solution durable pour éviter les lunettes loupes, les lunettes à double foyer et les lentilles de contact.

Comment fonctionne l’opération de la presbytie ?

La chirurgie réfractive au laser peut permettre de remodeler la cornée pour la rendre multifocale. En créant deux zones de vision, l’une consacrée à la vision de loin et l’autre à la vision de près, cette intervention permet d’effectuer la mise au point grâce à la cornée, et non plus grâce au cristallin.

La pose d’implants multifocaux est souvent privilégiée après 65 ans. Cette technique consiste à retirer le cristallin pour le remplacer par une prothèse qui permet de retrouver une acuité visuelle à toutes les distances.

La pose d’implants multifocaux demande un temps d’adaptation, car le cerveau doit modifier sa façon de traiter les images. 

Le remodelage de la cornée au laser cible les patients plus jeunes, dont le cristallin est clair (sans cataracte) et dont la presbytie va encore évoluer. Une retouche 5 ans après la première intervention est d’ailleurs classique.

Déroulement d’une opération de la presbytie 

L’opération de la presbytie n’est pas douloureuse, ne nécessite pas d’anesthésie générale et ne dure que 20 minutes pour les 2 yeux.

La surface de l’œil est anesthésiée localement à l’aide d’un collyre, puis le chirurgien procède au remplacement du cristallin par un implant multifocal ou au remodelage de la cornée.

À l’aide de la technique LASIK, la cicatrisation est particulièrement rapide, et le retour de l’acuité visuelle survient dans les jours qui suivent l’intervention.

Il est très fréquent que d’autre troubles soient associés à la presbytie. Le traitement laser permet de corriger plusieurs défauts simultanément, par exemple de l’hypermétropie plus de l’astigmatisme plus de la presbytie.

Avec l’évolution des techniques de chirurgie réfractive au laser, l’opération de la presbytie est de plus en plus pratiquée.

Un bilan préopératoire est toutefois nécessaire pour déterminer si un patient est éligible à un traitement au laser.